Le pont du Gard

Écrit par Super User. Publié dans Pont / Aqueduc.

Les ponts à travers les siècles

Un pont est un ouvrage fascinant qui permetde franchir un obstacle naturel. Symbole de grandeur et de puissance, ils assurent le passage et les liens entre les hommes. Les Romains ont été les premiers à construire des ponts, aqueducs ou viaducs pour enjamber un cours d’eau, une vallée ou amener l'eau d'un point à un autre. 

Pendant plus de 2 000 ans, la conception des ponts en arc plein cintre avec comme matériau la pierre n’a connu que peu d’évolution. Puis la révolution industrielle et les échanges commerciaux ont requis des ouvrages en grande quantité pour le chemin de fer et les routes. Des progrès considérables ont alors diversifié les techniques. Les ponts voûtés, les ponts à poutres, les ponts en arc, les ponts suspendus ou les ponts haubanés se sont répandus dans le paysage urbain ou rural avec l’utilisation de toutes sortes de matériaux : béton armé, béton précontraint ou en acier.

Notre région, le Languedoc-Roussillon, a le privilège d'avoir été comblé par la réalisation d'ouvrages utiles mais aussi d'authentiques oeuvres d'art : le pont du Gard, aqueduc romain construit il y a 2 000 ans pour amener l'eau potable vers Nîmes, Le Perthus fier de possèder trois viaducs autoroutiers (de Calcine, de la Rome et des Pox) reposant sur des prouesses majeures pour franchir les collines pyrénéennes et le tout dernier, le génial viaduc de Millau, aérien et léger, "efface" d'un trait les gorges du Tarn en Aveyron. 

 

Pont-aqueduc du Gard.

     On estime que 20 000 m3 d’eau étaient nécessaires pour satisfaire la consommation quotidienne des habitants de Nîmes. Le pont- aqueduc du Gard long de 52 kilomètres approvisionnait ainsi la ville depuis la source d’Eure située à Ucétia (Uzès). La pièce maitresse de cet ouvrage d’art est le Pont du Gard, joyau architectural inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.